Username:

Password:

Fargot Password? / Help

Archive for August 2011

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.

0

Un Dimanche à Copacabana diffusé dans Thalassa sur France 3 le vendredi 9 septembre.

Un film réalisé par Alexandre Bouchet et David Mutzenmacher. Le simple fait de prononcer son nom résonne comme une légende. C’est le théâtre permanent de la vie carioca. La scène se déroule sur le sable blanc entre l’océan et Rio de Janeiro. La plage offre un panorama de l’extrême diversité de la population brésilienne, toutes les couches sociales se côtoient, toutes les nationalités, c’est  un concentré de Rio et un thermomètre du Brésil. Copacabana concentre tous les superlatifs, la densité de population la plus importante, de nombreux noyés, des délits qui continuent de défrayer la chronique. C’est la plage de tous les excès, de tous les plaisirs et de tous les dangers. Dans  les coulisses de ce spectacle permanent, le reportage suit quatre tranches de vies, quatre histoires particulières de personnages ayant tous un accès privilégié à la  plage. Un chercheur d’or en quête de précieux bijoux délaissés par les touristes, une unité de police anti pickpocket, une actrice de « télénovelas » et un loueur de transat spécialisé dans les cocktails bien frappés. Sur un air de samba, d’autres figures viennent rythmer le reportage, qu’il soient footballeurs, jongleurs, vendeurs à la sauvette ou bodybuilder. Leur regard permet de découvrir les différentes facettes de la plage la plus célèbre de la planète.
0

Mongolie, le nouvel eldorado

Un film de Mike Magidson et Alexandre Bouchet. Diffusé sur M6 dans Enquête Exclusive. Dans le « Far East », la Mongolie fait figure d’eldorado pour les compagnies minières et les enseignes de Luxes qui investissent la capitale Oulan Bator.  Pays de Nomades qui vit une transition brutale entre le système soviétique et l’économie capitaliste. La majorité de la population est composé d’éleveurs qui nomadisent au gré des saisons dans l’immensité des steppes. Un style de vie qui fait aussi le succès de tour operateur pour touristes à la recherche d’évasion auprès d’une population qui cultive un mode vie nomades bien loin de notre société sédentarisé. Pourtant la Mongolie connaît de sérieux changement. En l’espace de quelques années ce pays grand comme trois fois la France s’est révélé être un terrain de jeux idéal pour les compagnies minières, pétrole, uranium et la récente exploitation  de l’un des plus grand gisement aurifère du monde. La majorité de la population ne vit en moyenne qu’avec 200 dollars par mois. Une richesse qui ne profite pas à tout le monde mais surtout aux proches du pouvoir. Des nouveaux riches circulent en berlines dans la capitale marquées par l’architecture soviétique. Au milieu des HLM grisonnant, des tours design et des magasins de luxes ont ouvert leurs portes, Louis Vuitton, Hugo Boss, Zegna viennent d’ouvrir des succursales bientôt Burberry et Armani. Certains mongols s’enrichissent et son voisin la Chine lorgne le pactole. L’immigration en provenance de la Chine n’a jamais été aussi importante. Des milliers de chinois débarquent tous les mois pour ouvrir des commerces. Une tendance qui ne plait pas au parti d’extrême droite, pour eux la Chine est en train de coloniser leur pays. A tel point que des groupuscules de jeunes manipulés par la mafia mongole s’affichent avec des brassards nazis. Ils veulent expulser les Chinois de leur territoire. Ils utilisent cette idéologie nauséabonde pour intimider les étrangers mais ils n’hésitent pas non plus à les racketter ou mener des expéditions punitives.
0

Rediffusion de Bali un paradis en danger mercredi 24 août à 00h05 dans Enquête Exclusive sur M6.

Un film de Laurent Delhomme et Tony Casabianca. Des vacances de rêve à prix doux : l’ile de Bali, la plus visitée des îles indonésiennes, propose du soleil toute l'année, une population particulièrement accueillante, des plages paradisiaques, spots rêvés des surfeurs, et des sites magnifiques... L’ile des Dieux offre de l’exotisme à petit prix, et fascine toujours plus. Bali ressemble à s’y méprendre au paradis ! Mais derrière la carte postale, se cache un deuxième visage. L’ile est prise d’assaut par de riches étrangers qui font construire de luxueuses villas sans respect pour l’environnement.  Bali est au bord de l’étouffement : surpopulation, pollution, embouteillages monstres, bétonnage des côtes, pénurie d’eau, destruction des richesses naturelles et culturelles sont les défis auxquelles l’île est aujourd’hui confrontée. Les Balinais sont en train de perdre leurs terres au profit d’hôtels ou de villas mais ils risquent aussi de perdre leur âme. Tiraillée entre modernité et traditions ancestrales, Bali enchaine ses fous, persuadés qu’il s’agit de sorcellerie, et la jeunesse de l’ile perd pied… Le rêve balinais n’est pas extensible, n’en déplaise aux autorités locales, et l’ile risque bien de devenir un enfer si aucune mesure n’est prise…